Vente terrains du Fort de l’Est à Saint-Denis

Et de deux ! C’est le second terrain de l’Etat vendu pour la création de logements sociaux en moins d’un ansur le territoire de Plaine Commune.

Le 22 mars 2017, l'Etat a signé la vente à Immobilière 3F (I3F) des terrains de l'ancienne caserne de gendarmeriesituée sur le site du Fort de l'Est, à Saint-Denis (93), pour un montant de 700 K€ HT.

Les locaux d’une partie de la caserne de gendarmerie étaient inoccupés depuis près de 20 ans. Après d'âpres négociations, ce foncier public a pu être cédé, notamment grâce à la loi Duflot facilitant la mobilisation de ce type de foncier en faveur du logement social.

« La décote foncière consentie par l’Etat atteint 65% », précise Yves Laffoucrière, Directeur général d’Immobilière 3F.

Une première étape franchie, donc, pour BâtiPlaine, société de coordination créée par Plaine Commune Habitat et Immobilière 3F, en coordination avec l'EPT de Plaine Commune, qui y prévoient un programme à dominanterésidentielle.

« C’est une opération exemplaire à bien des égards, indique Marie-Amélie Cornil, directrice de BâtiPlaine. Tout d’abord par son calendrier, car si les premières réflexions sur le projet ont débuté en 2013, les négociations avec l’Etat n’ont réellement été engagées que depuis fin 2015.  Et ensuite parce que cette opération d’ampleur confiée à BâtiPlaine, pour le suivi des travaux d’aménagement et de construction, fait intervenir la majorité de ses opérateurs actionnaires : Immobilière 3F, Plaine Commune Habitat, la Caps et la Clarm. »  

I3F acquiert ainsi 3,1 hectares. Le site est découpé en cinq lots qui, une fois démolis, dépollués et aménagés, pour un montant total investis par I3F de 4.5 millions d’euros, seront vendus à Plaine Commune Habitat (PCH) et I3F pour les logementssociaux, la CAPS et la CLARM pour l'accession sociale, et à un opérateur privé pour de l'accession libre.

Cette vente donne également le coup d'envoi d'un projet plus vaste encore : l'aménagement et le désenclavement du quartier du Parc du Glacis, sur un site de près de 7 hectares au

Total où 549 logements pousseront à terme, en frange des quartiers des Franc-Moisin à Saint-Denis et des Closà la Courneuve.